La styliste Pépita D désormais dans l’humanitaire

Animer une soirée récréative de défilé de mode pour aller au secours des enfants atteints du noma. Tel est le butP_pita_D de la soirée de mode que la styliste béninoise Pépita D compte donner ce vendredi 13 février 2009 dans la salle ovale du centre international des conférences de Cotonou. C’est l’essentiel de la conférence de presse qu’elle a donné hier matin au Novotel en présence des responsables de l’association « les enfants du nom », dont la mission d’une semaine de prise en charge des enfants béninois prendra fin ce dimanche 15 février.

Sessi Tonoukuin
Pépita D pour les « Enfants du Noma ». C’est le thème du défilé de mode de collecte de fonds qu’organise la styliste béninoise Pépita D dans le cade de la croisade chirurgicale des enfants béninois atteints de noma, conduite par l’association française « les enfants du noma. Il s’agit pour cette styliste de prouver une fois encore que la création artistique peut contribuer à l’avancée de l’humanité.
Pour la soirée de ce vendredi 13 février 2009, le public verra défiler sur le T près de 80 modèles de la styliste. Un défilé qui sera ponctué de plage musicale assurée par des vedettes internationales comme nationales. A l’affiche, les conférenciers annoncent Bética de la Côte d’Ivoire, Afia Mala du Togo, Zeynab et Sagbohan Danialou du Bénin. De grosses pointues de la musique africaine, capables de casser  la baraque. Des toiles de talentueux plasticiens et des modèles de Pépita D seront vendus à l’américaine.

Au-delà de la collecte de fonds au profit de l’association « les enfants du noma », la styliste entend faire une grande action d’information et de sensibilisation autour du noma, une maladie, qui  détruit le visage des enfants.
Selon le docteur Philippe Bellity, chirurgien plastique, le noma est une terrible maladie, qui s’attaque aux enfants entre 0 et 6 ans. Elle évolue selon le spécialiste dans les zones d’extrême pauvreté en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Pour lui une dose d’antibiotique peut guérir le mal dès le début. Mais, souligne-t-il, les enfants meurent dans les 80% des cas, si la prise en charge n’a pas été prompte.
Model_P_pitaSur la planète, on décompte environ cinq cent mille enfants touchés par cette maladie, non transmissible, causée par la famine et le manque d’hygiène. D’où l’importance de l’action de l’association « les enfants du noma », mise en place par deux spécialistes en chirurgie plastique, reconstructive et esthétique que sont le Dr Costini et Bellity. Partie du Burkina, où elle est bien installée, cette association s’est donnée pour mission de réparer l’injustice de l’indifférence pour donner vie et sourire aux enfants. C’est pourquoi, « les enfants du noma » organise depuis 2000, huit expéditions annuelles et ont déjà réparer les lèvres, la joue, le nez et autres à près de 800 enfants en Afrique. Leur rôle est d’aller dans les hameaux reculés pour retrouver les enfants malades, afin de les traiter. 

La mission chirurgicale du Bénin a démarré depuis le 08 février, avec le soutien du ministère béninois de la santé et prendra fin le 15 février prochain. Dans leur souci d’implantation au Bénin, le Dr Bellity annonce pour le futur la mise en œuvre d’un programme de formation dechirurgiens plastiques dans notre pays. Mais avant, l’heure est au soutien  de l’initiative de bienfaisance de Pépita D, par nos dons de toute nature pour  la mise en place de la maison du noma au Bénin.