Partis de la Belgique pour traverser l’Afrique

Une soixantaine de touristes achèvent leur périple au Bénin

(Un plus pour la promotion de la destination Bénin) 

Partis de Bruxelles le 27 octobre dernier,  une soixantaine de touristes a parcouru l’Afrique à bord de 2 chevaux. Ils ont achevé leur périple au Bénin samedi dernier où ils ont été officiellement accueillis par le ministre Soumanou Séibou Toléba, au cours d’une cérémonie au palais des congres de Cotonou.

Alban CODJIA

Samedi 16h 20 environ, un véhicule noir portant une plaque d’immatriculation officielle s’immobilise au pied de l’esplanade du palais des congrès. La soixantaine de touristes, les hommes de médias et surtout l’animateur de séance, Joël Kuégah avaient deviné la présence à bord du véhicule du ministre de l’artisanat et du tourisme  Soumanou Seibou Toléba. A sa descente, le patron du tourisme qui eut droit aux salutations chaleureuses des touristes prononce quelques mots à leur endroit avant de regagner son siège : « Je tiens à remercier tous ceux qui ont fait le déplacement de la terre hospitalière du Bénin. Je leur souhaite la bienvenue au nom du chef de l’Etat, le Dr Thomas Boni yayi. Et je souhaite également qu’ils puissent revenir, 16, 20 voire 40 fois». La cérémonie d’accueil des touristes démarre quelques minutes après. Avec le speech du responsable de cette aventure touristique dénommée Rallye Touareg Trail 2006, M. Gert Duson. « Nous sommes content d’être accueilli par la ville de Cotonou, On n’est pas un Rallye comme les autres (…) C’est un rallye sympathique, un rallye culturel. Le but est que les gens apprennent à connaître la culture locale  des  villes qu’ils traversent » déclare t-il en donnant quelques précisions sur l’accueil des populations béninoises. Pour le ministre Toléba,  le passage du rallye touareg Trail au Bénin revêt un intérêt à la fois social et touristique et  a permis le rapprochement des peuples et le brassage des civilisations entre les touristes et les populations béninoises. 

Sourire

Partis de Bruxelles, le 27 octobre dernier, les participants du rallye ont atteint l’Afrique  par bateau après   un tour à Luxembourg et en Italie. L’aventure du rallye Touareg 2006 démarre concrètement en Tunisie avec les légendaires voitures 2 chevaux (25) et 4 véhicules 4x4 dont l’itinéraire s’est dessiné à travers la Tunisie, la Libye. L’ambition de la caravane était de gagner le Burkina par la frontière entre la Libye et le Niger. Seulement la frontière avait été fermée deux jours avant leur arrivée en raison d’incidents survenus. Bloqués en Libye pendant huit jours, les aventuriers prennent finalement la décision de visiter le Bénin, pays  que Gert Duson a trouvé formidable et culturellement riche pour y être venu, il y a quatre ans. Les 2 chevaux et les 4x4  atterrissent  alors par avion à Niamey d’où les touristes partent pour visiter différentes localités des communes de Natitingou, Bassila, Grand-popo et de Cotonou. Différents sites touristiques du pays les ont accueillis : le parc de la Pendjari, les tata somba, les couvents et palais d’Abomey sans oublier la forêt de Bantè dans laquelle ils ont passé une nuit et la plage de Grand-Popo. Durant le parcours, les caravaniers auront été séduits par l’accueil des populations.  «J’ai traversé 30 pays en Afrique, mais je n’ai jamais vu un pays aussi sympathique où les gens sont accueillants, vous gratifient d’un sourire surtout les enfants au passage des voitures dans les villages », a déclaré M. Gert Duson. « Cela m’a donné envie de prendre par la main chaque enfant belge et lui faire découvrir en toute spontanéité ce qu’est le sourire des Béninois », renchérit un autre touriste.

Promotion de la destination Bénin

Le rallye a été possible grâce à l’appui de la communauté belge en collaboration avec l’actuel gouvernement. Objectif, une meilleure promotion de la destination Bénin en matière de tourisme. Un objectif atteint à plusieurs titres. Si cette édition a été une réussite, elle ne sera pas la dernière puisque une autre aventure  touristique en direction du Bénin est déjà prévue pour mars 2007.En plus de cela M. Gert Duson, au regard de la beauté touristique du Bénin promet de passer désormais la grande partie de son temps au Bénin, histoire de mettre en place avec les autorités en charge du tourisme, un plan de développement du tourisme béninois. Un tourisme basé sur le contact avec les populations et la solidarité avec celles-ci.